La non-rentrée

Débattre entre personnes partageant la même rue, la même classe, le même bureau, le même établi, la même entreprise, le même quartier, le même métier ou le même non emploi de ce qui nous arrive collectivement. Et d’élaborer les manières dont nous comptons bien nous organiser ensemble pour ne pas sombrer dans une dépression sociale qui guette celles et ceux qui n’aperçoivent pas de futur tenable et pour donner une chance à l’avenir de venir. Il s’agira donc d’un travail commun de construction que nous nous donnerons, d’une tâche commune, de bien public, dont toutes et tous seront chargés (…) ; un temps qui nous permette de penser et de nous préparer, ensemble, collectivement, solidairement 

Contact person(s) : Stéphane Hermant

2 1 1

Made with Agorakit (1.2) - Embed this page